Matrices de Clementini et prédicats spatiaux de l’OGC

publié le 1er juillet 2011 (modifié le 24 février 2017)

Cet article présente un ensemble de documents et de fiches méthodologiques utiles à l’utilisation des opérateurs géographiques normalisés dans QGIS

Matrices de Clementini et prédicats spatiaux de l’OGC

Pour quelles raisons les requêtes spatiales utilisant Contains et Within ne donnent-elles pas les mêmes résultats dans QGIS et dans MapInfo ?

Après avoir explicité les normes ISO et OGC applicables aux relations spatiales entre objets ainsi que les prédicats topologiques normalisés (opérateurs géographiques), ce document présente des tests comparatifs entre prédicats de l’OGC (QGIS) et opérateurs géographiques de MapInfo, notamment avec Contains et Within qui sont utilisés dans les deux logiciels mais qui ne donnent pas les mêmes résultats lors des requêtes spatiales.

Il dresse ensuite l’inventaire des relations topologiques entre points, polylignes et polygones et classe ces relations topologiques par prédicat.

Pour tout savoir sur les matrices de Clementini et les prédicats spatiaux de l’OGC, la version 3 de l’étude est disponible ici :

PREDICATS_OGC_V3 (format pdf - 3.2 Mo - 17/09/2013)

L’étude présentant des exemples d’application pratique des prédicats dans QGIS à l’aide du plug-in QspatiaLite se trouve ici