QGIS Internationalisation d’une extension

publié le 9 décembre 2013 (modifié le 8 octobre 2015)

Christophe MASSE (CP2I/DOSE) a réalisé une fiche qui décrit comment mettre à disposition une extension dans différente langues

Pour déposer une extension dans le répertoire officiel il est nécessaire de proposer au minimum un version en langue anglaise. Christophe MASSE a réalisé dans ce cadre une fiche qui résume les opérations à effectuer pour internationaliser un plugin.

complément par André VIGNAUD (CP2I/DOO) :
Etape2 : Créer le fichier PRO
Ajouter la rubrique FORMS, qui contient les fichiers relatifs à l’interface graphique (.ui)
FORMS = monextension.ui….
Ceci est particulièrement intéressant quand on ne génère pas de fichiers Python (.py) à partir de ces .ui, et sachant qu’une grande partie de ce qui est à traduire se trouve dans ces .ui, on gagne un temps considérable. pylupdate4 crée alors automatiquement un contexte du même nom que celui de l’objet principal du .ui

Etape 4 : Renseigner les fichiers "TS"
Sous Linux (du moins sous UBUNTU), l’outil QLinguist s’appelle linguit-qt4


Télécharger :